Jean-Pierre Clami

Jean-Pierre Clami

Encouragé par ses parents et formé par Paul Lera au Conservatoire d'Art Dramatique de Besançon, Jean-Pierre Clami, à son arrivée à Paris, et poussé par sa femme, va vite voir Jean-Pierre Mocky, qui lui trouve une gueule, et lui donne son premier rôle dans Le piège à cons (1979). Il lui donnera ses plus beaux rôles, notamment dans Une nuit à l'Assemblée Nationale (1987) où il joue un sous-James Bond, qui perd ses prothèses au fil de l'histoire, pour terminer avec une seule jambe, et Divine Enfant (1988), un des quatre premiers rôles - dont Mocky lui-même - où il incarne le commissaire Franquette qui ne parle de lui qu'à la troisième personne ! Suivront bien d'autres réalisations avec ce franc-tireur du cinéma français qui embauche aussi sa femme et sa fille dans le film Litan (1981) et son fils dans le film Le pactole (1985), puis dernièrement dans le film Vénéneuses en 2016.

Dès lors, Jean-Pierre multipliera les collaborations avec des figures françaises du 7ème art.

Sous la direction de Jean-Marie Poiré, qui confie qu'il est son acteur fétiche, on le retrouvera dans Le Père Noël est une ordure (1982), Papy fait de la résistance (1983), Opération Corned-Beef (1990) et Les Visiteurs (1992). Gérard Oury –acteur fétiche pour lui aussi le fera tourner dans Vanille-Fraise (1989), La soif de l'or (1993) et Fantôme avec chauffeur (1995). Il sera dans Pinot, simple flic (1984), premier film de Gérard Jugnot, Drôles d'oiseaux (1992), de Peter Kassovitz, Les Truffes et Le festival (2007), de Bernard Nauer, Le plus beau métier du monde (1996) et Le fils du français (1999), de son ami Gérard Lauzier, Tellement proches (2008), d'Eric Tolédano et Olivier Nakache, ou encore dans Le sens de la vie (2014) et Musicboxx (2015), de Léopold Bellanger, et Timelapse (2015), Jeff (2016) et Ké-Blo (2016) de Yami Quinton.

Parallèlement à sa carrière de cinéma, Jean-Pierre sévit au théâtre et à la télévision.

Au théâtre, il jouera dans Le Dindon (1984-195) de Georges Feydeau et L'Amuse-Gueule (1986-1987) de Gérard Lauzier au Palais Royal, puis L'Entourloupe (1998) d'Alain Reynaud-Fourton, au Théâtre Fontaine. Il rencontre cette année-là son agent artistique Bernard Borie qui le mit en bonne ligne pour... Les Choristes !

A la télévision, on le remarquera, entre autres, dans Le voyageur imprudent (1982) de Pierre Tchernia, La belle Anglaise 2 (1988) de Jacques Besnard, Ça sent le sapin (5 dernières minutes), de Youri, Le cocu magnifique (1999) ou encore Central nuit (2008), de Gérard Marx. Il apparaît également en "guest star" dans Marc et Sophie (1987), Vivement lundi (1988), Une famille pas comme les autres (1993) et avec Monsieur Albert et Karl Zéro, ou plus dernièrement Si près de chez vous (2012). Il sera dans Colère (2008), première réalisation télévisuelle de Jean-Pierre Mocky (encore lui), puis 6 épisodes de la série Myster Mocky présente (toujours lui !).

Crédit photo : Cyril Moreau/Best Images

Voir aussi

Aude Candela
Aude Candela
est Violette
Jean-Louis Barcelona
Jean-Louis Barcelona
est Clément Mathieu
Patrick Zard'
Patrick Zard'
est Rachin
Victor Le Blond
Victor Le Blond
est Pascal Mondain